Retour à Fairbanks

16 juin 2013, 113 Roxie Road, Fairbanks

Minuit, une magnifique balade nocturne sous le soleil, le long de la plage. L’intemporalité du Grand Nord me saisi. Impossible d’avoir une quelconque notion du temps. Les rayons solaires me réchauffent, tout comme ils font perler de petites gouttes à la surface de la glace. Une légère brise caresse mon visage, ride les surfaces d’eau libre. A tout jamais je me souviendrais de cette nuit magique.

Peu après minuit, profitant des premiers rayons du soleil, encore haut dans le ciel
Peu après minuit, profitant des premiers rayons du soleil, encore haut dans le ciel

Quelques heures plus tard il est temps de se lever. La demi-matinée passera vite, très vite: à peine le déjeuner avaler, il est temps d’empaqueter nos dernières affaires, de retourner au BARC pour récupérer les échantillons dans la chambre frigorifiques, de les déposer délicatement dans les glacaire. 10H30 après avoir déposer nos valises à l’aéroport, nous gagnons pour la dernière fois le Bank Building, grimpons au dernier étage pour profiter de la vue. Depuis ma dernière visite quelques jours en arrière, la glace de mer a bien changé : de nouvelles melt ponds, oscillants entre le turquoise et un bleu profond, sont apparues, la largeure de la douve, entre la plage et la glace a plus que triplé, au large, il est possible de deviner une imporante fissure. Il est temps de quitte Barrow, après ma dernière visite de l’année.

Toundra, quittant Barrow
Toundra, quittant Barrow

Sur le chemin du retour, je profites de l’absence de neige pour observer la toundra, et sa morphologie bien particulière, composées d’une multitudes de coussinets, et de petits étangs encore à moitié gelés. Une fois passé les Brooks Ranges, à mesure que nous gagnons le sud, le paysage devient de plus en plus verdoyant. Que de changement en quelques jours, et surtou quelle différence entre le paysage d’un blanc uniforme observé en mai, et la palette des verts les plus divers. Arrivé au dessus Fairbanks, je distingue même le claire ruban de la Richardson Highway zigzaguer sur les crêtes des collines avant de traverser la longue pleine menant sur l’Alaska Range. Dans le lointain, la silhouette évanescante du Denali surgit, dominant les montagnes, pleines et nuages.

This slideshow requires JavaScript.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *