Retour de Tolovana Hot Spring

Comme hier quelques grognements se font entendre au petit matin, quelques piaillements se font entendre lorsque les deux filles de Martin sont réveillées. Andy s’étire sur le banc, Lacey a poussé Lisa en dehors de son matelas, Saphira est allongée près de moi. Seule Brittany continue de dormir à point fermer. Alors que je prépare la flambée matinale, les gens s’extirpent peu à peu de leur sac de couchage. Rapidement, nous voilà à nouveau alangui dans l’un des bassins, attendant l’arrivée du soleil.

[singlepic id=1318 h=450 float=center]

Le temps est venu de prendre soin de nos estomacs : Martin prépare les pancakes, le bacon est mis à grillé sur le fourneau, je prépare quelques scônes pour accompagner la confiture d’orange. Il est déjà presque la fin de la matinée, si Andy et Brittany restent un nuit de plus, Lisa, Jenna et moi devons penser à nous mettre en route. Je ne résiste pas à la tentation d’un dernier moment de relaxation, d’autant plus que Lisa ne quittera pas les sources sans en avoir photographié la végétation. À côté de son doctorat, elle s’est lancée dans un petit projet visant à observer la flore autour des sources autours des différentes sources d’eau chaude. C’est ainsi que j’apprends que la présence d’algue verte indique une température idéale pour l’être humain. A mesure que les espèces d’algues arborent des couleurs brunes, virant sur l’ocre, la température des sources est d’autant plus chaudes. Une connaissance des plus utiles pour ne pas finir à l’état d’un homard ébouillanté.

[singlepic id=1319 h=450 float=center]

Sous un soleil radieux, nous nous mettons en route. Jamais je n’aurais imaginé marcher vêtu d’un simple t-shirt au début du mois de novembre en Alaska, et pourtant ce jour est arrivé. D’aucun diront que je ne suis pas frileux, mais à ma défense Jenna et Lisa n’arborait qu’une légère fourrure polaire en guise de seconde couche. A l’instar de samedi, la marche est des plus agréables sur le chemin à la neige damée par « l’incessant » passage des visiteurs. A mi-chemin, nous entendons le moteur d’un avion approcher. A nos saluts, Martin réponds d’un doux balancement de son avion, avant de disparaître après avoir accompli une révolution autour de nous.

[singlepic id=1320 h=450 float=center]

Un peu plus de quatre heures après avoir quitté Tolovana Hot Spring, nous arpentons la montée du dernier miles. Le givre que les arbres arboraient vendredi a complètement disparus des branches et des troncs, emporté par la douceur de cette fin de semaine. Le temps de brancher la batterie, préchauffer le moteur un petit peu et nous voilà sur le chemin du retour. La centaine de miles passe rapidement discutant de la pluie et du beau temps, de cabines perdues dans l’Alaska Range, grignotant chocolat et barres de céréales.

[singlepic id=1321 h=450 float=center]

7heures nous sommes de retour à Fairbanks, Jenna et Lisa regagnent leurs pénates, alors que je décide de me joindre à Eyal pour le sauna du dimanche soir. Il serait dommage de perdre cette habitude de se relaxer après tout effort acquis depuis vendredi.

[nggallery id=20131283 template=player  images=0]

Series Navigation<< Gogeage à Tolovana Hot Spring

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *